AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Deuxième version signé cobain., merci beaucoup.
Bienvenue sur Carpe Diem, le forum a ouvert ses portes le 21 juin 2017.

Partagez | 
 

 sweet happiness | maé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: sweet happiness | maé   Jeu 22 Juin - 13:13



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

Enfin ! Anthéa avait attendu ce moment toute la semaine. C'était compliqué de s'épanouir d'un point de vue physique quand on consacrait toute son attention à un enfant. Mais son grand-oncle Bruce venait de venir la chercher, et la gardait tout le week-end. S'appuyant contre la porte close, la jeune femme eut un profond soupir.  Elle adorait Isobel, et même plus que ça... Mais elle avait aussi besoin de son intimité.

Maé, son compagnon, qui vivait chez elle depuis plusieurs mois - c'était plus pratique après tout, plus profond qu'une rencontre à la sauvette, même si celles-ci avaient leurs sensuels avantages, de vivre dans la maison que son oncle lui avait offerte que dans l'appartement du jeune homme, surtout avec une petite en bas âge qui adorait courir dans le jardin - savait pertinemment qu'elle était sur des charbons ardents. Il l'avait taquinée toute la matinée, la forçant à étouffer ses gémissements dans l'oreiller au réveil sans lui offrir la délivrance et se promenant en permanence torse nu sous son nez.

Cette fois, elle allait se venger. Elle le connaissait suffisamment pour avoir préparé une petite surprise quelques jours auparavant. Elle entra dans son dressing. Maé n'y entrait que pour aller dans sa partie à lui, alors il n'avait pas pu voir ce qu'elle y avait caché - et c'était tant mieux. Elle récupéra le flacon et le pinceau, puis se choisit un ensemble de lingerie qui ne le laissait jamais insensible. Sa grossesse avait donné à Anthéa des formes nouvelles qui, avait-elle remarqué, attiraient positivement l'attention. Ce ne serait pas du tout une fourberie que de s'en servir.

Ce fut donc vêtue d'une culotte en dentelle et d'un soutien-gorge assorti, les deux uniquement noués par un ruban noir, qu'elle entra dans leur chambre, où Maé somnolait. Silencieusement, elle grimpa sur le lit, dévissa le capuchon du flacon et y trempa son pinceau. C'était de l'encre corporelle au goût de chocolat. Il tressaillit quand elle passa la plume du pinceau sur son torse, dessinant une arabesque autour de l'un de ses mamelons. Quand il ouvrit les yeux, elle sourit.

Comment trouves-tu le réveil, mon coeur ?


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Jeu 22 Juin - 14:12



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

ce matin, je me suis senti d'humeur taquine. je me suis réveillé peu de temps avant anthéa et voir son corps alanguis contre prêt du mien m'a donné tout une flopée d'idées. je me suis mordu délicatement la lèvre, me rapprochant du corps de la jeune femme, laissant mes doigts glisser contre sa peau. ses épaules d'abords, puis sa poitrine et son ventre, avant de glisser doucement et lentement ma main contre sa peau sensible. mes lèvres dans sa nuque, c'est contre l'oreiller qu'elle a étouffée la plupart de ses gémissements, avant que la voix d'isobel ne se fasse entendre au travers de la porte et que j'en profite pour filler, la laissant pantelante entre nos draps défait, un léger sourire sur le coin de mes lèvres. quand il a fallu s'habiller, je suis volontairement resté torse-nu. de quoi faire tourner la tête d'anthéa alors qu'elle a dû s'occuper de la petite toute la matinée.

allongé sur notre lit, une main derrière mon crâne et l'autre pendant légèrement dans le vide. j'entends la porte d'entrée se refermer, signe que le grand-oncle de ma compagne est enfin partit avec isobel. je reste pourtant immobile, les yeux fermés, profitant du calme de l'endroit. un pressentiment me dit qu'il ne va pas rester calme longtemps. j'entends anthéa passer non loin de la chambre, plus de nouveau plus rien. et finalement, un léger poids se fait sentir sur le matelas. un sourire en coin prend place sur mes lèvres. je m'attends à sentir la peau brûlante de ma compagne contre mon torse, mais c'est plus une sorte de caresse aérienne. je tressaillis légèrement et j'ouvre les yeux, tournant la tête vers anthéa. comment trouves-tu le réveil, mon cœur ? je me mords doucement la lèvre, laissant mon regard parcourir son corps uniquement recouvert d'une lingerie tout à fait exquise. je l'observe sans me priver, avant de croiser enfin son regard. très agréable. je souffle avant de baisser les yeux vers mon torse. un pinceau dans la main d'anthéa. je fronce un peu les sourcils. qu'est-ce que c'est ? ça sent le chocolat ... je murmure, venant écarter les mèches qui tombent sur son visage, en callant une derrière son oreille. tu n'en as pas eu assez ce matin ? je rajoute en la taquinant doucement. bien sûr que non. je sais très bien que je lui ai coupé les ailes en plein vol ce matin, et elle doit être tout aussi chaude que je le suis intérieurement. je lutte depuis ce matin contre mon envie de son corps.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Jeu 22 Juin - 14:30



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

La chaleur ne les quittait pas, elle était là, partout, dans l'air, en eux, électrique et caressante, jamais étouffante. On apprenait à vivre avec la chaleur, à Cuba. Mais ici, elle devenait invivable, elle excitait les sens, les sensations, les rêves, les visions.

très agréable. qu'est-ce que c'est ? ça sent le chocolat ...

Un sourire, encore, et pas de réponse. C'était de cette façon qu'Anthéa voulait jouer ce jour-là, avec les non-dits, les passions, les arcs de plaisir électrique et le soulagement qui se délite. Elle frémit quand il caressa sa joue, ses cheveux, elle était avide.

tu n'en as pas eu assez ce matin ?

Cette fois, ce fut un haussement de sourcil, et la pointe du pinceau qui s'arrête pile sur le sommet d'un mamelon contracté. La respiration de la jeune femme s'était approfondie, ses pupilles contractées, et la fièvre, la fièvre partout et à chaque seconde, omniprésente et friponne, qui leur faisait perdre les mots et le fil.

Elle se pencha lentement, répandant sa chevelure de feu sur lui — elle sentait bon le jasmin et la lavande. Ses lèvres s'attardèrent, taquinèrent, jusqu'à ce qu'elle laisse sa langue caresser la pointe érigée. Le chocolat est bon. Le goût de sa peau ? Encore plus. C'était un nectar, une ambroisie, une folie, alors elle s'y attarda jusqu'à ce qu'il se cambre, soupire. Pendant qu'elle jouait là, le pinceau poursuivait sa route, clavicule, gorge, épaules, bras, le creux du poignet, et puis s'arrêta alors qu'elle se hissait à califourchon sur lui.

Tu veux essayer ? Si oui, il va falloir me déshabiller.

Elle lui tendit le pinceau, un sourire mi-jeu mi-défi sur les lèvres.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Jeu 22 Juin - 15:11



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

une bouffée de chaleur m'envahit alors que le corps d'anthéa penché sur le mien est tout simplement exquis. je n'ai qu'une envie : la dévorer tout entière. poser mes lèvres partout sur son corps, la savourer. elle ne répond pas à mes questions, se contente de hausser les épaules ou d'arquer un sourcil. j'aime tout particulièrement le jeu qui s'installe entre nous. anthéa continue de faire glisser le pinceau contre ma peau. ce n'est qu'une caresse aérienne et ce n'est pas assez. pourtant, elle s'amuse, les poils de l'objet qui s'arrêtent sur la partie sensible de mes pectoraux. je ferme des nouveaux les yeux, savourant la sensation qui s'étire dans mon corps tout entier.

l'odeur de jasmin et de lavande caractéristique du shampooing de ma compagne emplit mes narines, mais je garde obstinément les yeux fermés. et se sont les lèvres brûlantes d'anthéa qui se posent sur ma peau, sa langue glissant avec lenteur contre un téton trop sensible. elle le sait. je me cambre doucement, ne contrôlant pas vraiment le frisson qui remonte le long de ma colonne vertébrale. le pinceau quant à lui continue sa course contre ma peau, laissant une sensation étrange sur mon épiderme. et finalement, le poids-plume d'anthéa se hisse sur mes hanches et je rouvres les yeux. tu veux essayer ? si oui, il va falloir me déshabiller. un sourire se dessine sur le coin de mes lèvres et je récupère le pinceau. ne t'en fais pas pour ça. je souffle en trempant le pinceau dans le petit flacon. je repose ce dernier sur la table de nuit et je viens poser la pointe du pinceau au niveau de la clavicule de la jeune femme. je souris doucement, laissant mon âme artistique - inexistante - s'exprimer. ma main libre glisse sur les côtes d'anthéa, puis dans son dos. j'effleure l'arrière de son soutien-gorge et mon sourire s'élargit en sentant le simple nœud qui retient le tissu. j'avais oublié. mes doigts continuent de glisser contre sa peau, retraçant les bosses et les creux de sa colonne vertébrale. tu as l'air délicieuse. je souffle. je continue de laisser le pinceau glisser contre sa peau, le faisant volontairement tomber dans son décolleté. qu'est ce que je suis maladroit ... je ris doucement, je retire le pinceau et je glisse mes deux mains dans son dos pour pouvoir inverser nos positions. avant qu'elle ne retombe contre le matelas, j'ai déjà tiré sur le lien de son haut pour la débarrasser de la lingerie. je prends place entre ses jambes, avant de me pencher pour poser mes lèvres à la naissance de sa poitrine, ma langue glissant contre sa peau. je savoure l'odeur du chocolat tout autant que celle de sa peau.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Ven 23 Juin - 14:44



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

ne t'en fais pas pour ça.

Quand Maé la regardait comme ça, elle avait envie d'exulter, de chanter sa joie et la plénitude. Mais elle ne chantait plus très souvent. La plupart du temps, quand elle avait envie de chanter, elle avait l'impression qu'on l'étouffait. Cela aussi, l'agression le lui avait volé. Elle aurait ressenti une profonde et brusque bouffée de colère si Maé n'avait pas choisi cet instant pour toucher sa clavicule de la pointe du pinceau. Elle frémit et oublia la fureur qui voulait lui brûler les veines.

Il était tendre, il était doux, il connaissait son corps suffisamment bien pour connaître chaque endroit plus sensible que les autres, chaque frisson qu'il pourrait voler à sa peau, chaque soupir à dérober à ses lèvres, et il en jouait avec brio, comme si elle avait été l'instrument et lui le musicien. C'était doux, c'était tendre, et à cet instant, elle avait l'impression de se tenir devant l'infini, l'absolu.

tu as l'air délicieuse.

Elle sourit et se cambra sur lui, victorieuse, puissante, belle en cet instant plus qu'en aucun autre depuis qu'elle avait fui New-York. C'était un cadeau immense que Maé lui avait fait en lui rendant peu à peu assez d'estime de soi pour pouvoir se regarder dans un miroir sans être mal, faire l'amour sans être mal.

Le pinceau dans son décolleté la fit rire, si bien que le chocolat trouvait des chemins supplémentaires pour ruisseler sur la peau pâle de son buste.

qu'est ce que je suis maladroit ...

Elle se laissa faire quand il inversa leurs positions et s'allongea de tout son long sur les draps une fois son soutien-gorge dénoué. La langue taquine sur sa peau lui arracha un gémissement et elle se cambra sous l'impulsion d'un délicieux frisson.

Tu vas me rendre folle.

Elle acceptait cette folie. Elle acceptait tout ce qu'il lui donnait, surtout cette passion fiévreuse, et en redemandait. Cette fois, son gémissement fut lourd, tourmenté, et elle l'attira à elle pour l'embrasser. Bien vite les lèvres s'ouvrirent, elle vint cueillir le goût du chocolat à même la langue de son amant, ses mains caressant ses cheveux, sa nuque, ses épaules, son dos, tout ce qu'elle pouvait toucher. Le baiser la laissa essoufflée et rougissante.

Et si... On finissait ce qu'on avait commencé sous la douche ? Ca fait longtemps...

Quand ils faisaient l'amour, le plus souvent Isobel était à la maison, alors ça devait être uniquement dans la chambre, discrètement, à la faveur de la nuit, mais Anthéa aimait aimer Maé en plein jour et en pleine lumière, sans restriction de lieu ou de cadre.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Ven 23 Juin - 16:38



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

j'aime ces moments ou isobel n'est pas à la maison. oh, c'est une petite fille que j'adore et qui est totalement adorable, je pourrais passer des journées à l'observer, danser et jouer avec elle, mais je dois bien avouer que de temps à autre, j'aime aussi quand elle est chez le grand-oncle d'anthéa. comme ça, je peux profiter tout entier de cette dernière.

elle grimpe à côté de moi et je la laisse dessiner doucement sur mon corps avec de l'encre comestible qui sent bon le chocolat. puis mes mains glissent sur son corps, j'échange nos positions assez rapidement, après avoir fait glisser le pinceau dans le creux de sa poitrine. je retire le haut de sa lingerie et je m'attèle à lécher sa peau avec gourmandise, savourant tout autant le chocolat que sa peau contre mes lèvres. son corps se cambre contre moi et je souris doucement contre son épiderme. tu vas me rendre folle. et pour accentuer ses propres paroles, j'englobe de mes lèvres une extrémité tendue de sa poitrine, laissant ma langue appuyer contre le mamelon sensible. le gémissement qui s'en résulte et totalement divin. je la laisse m'attirer à elle, mes lèvres contre les siennes, sa langue qui glisse avec délicatesse contre la mienne et un faible gémissement que j'étouffe contre ses lippes parfaites. et si... on finissait ce qu'on avait commencé sous la douche ? ça fait longtemps... je viens poser mes lèvres contre son cou à peine mes lèvres détachées des siennes, je mordille, je suçote et je laisse mes dents taquiner son épiderme.

my baby love semble impatiente ... je souffle en revenant l'embrasser, assez profondément, ma langue glissant contre la sienne, mes mains glissant contre son corps, ses épaules, sa poitrine - sur laquelle je ne manque pas de taquiner ses mamelons sensibles - puis son ventre, ses hanches encore légèrement habillées. mes lèvres glissent contre sa peau, alors que je fais glisser le tissu de sa petite culotte le long de ses jambes. et je me relève, l'observant, glorieuse dans sa nudité. tu es magnifique. je souffle en continuant de caresser son corps. j'ai envie de te dévorer. j'avoue en récupérant le pinceau pour dessiner quelques arabesques sur le bas de son ventre, traçant un chemin que je suis pour le moment, le seul à pouvoir emprunter. je relève un peu la tête, je cherche le regard d'anthéa. je veux y voir la passion et l'impatiente dans ses prunelles.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Sam 24 Juin - 2:00



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

Et voilà, c'était sa gorge qu'il attaquait désormais. C'était plus qu'un endroit sensible de son corps, c'était érogène. C'était électrique. Elle commençait à perdre le peu de maîtrise qu'il lui restait d'elle-même. Elle laissa échapper encore un de ces gémissements tourmentés qui se coincent dans la gorge, sans trouver le chemin vers la sortie, jusqu'à la délivrance.

my baby love semble impatiente ...

Elle sourit. Comme s'il ne savait pas qu'elle l'était ! Comme s'il ne savait pas que chacun de ses gestes l'amenait plus près du point de non-retour, et comme s'il ne savait pas surtout le contrôle qu'il avait sur elle ! En cet instant il avait la puissance d'un dieu.

tu es magnifique. j'ai envie de te dévorer.

Cette fois, c'est un rire, d'exaltation pure, qui franchit ses lèvres. Il était si près, si près... Elle sentait son souffle sur elle, sur cet endroit où tout commençait et tout se terminait, et même ça parvenait à attiser son feu. Il lui tournait la tête.

Et enfin, ce fut là. Ses lèvres, sa langue, il savait toujours comment jouer de cet instrument. Pour Anthéa c'était la tourmente, le feu, la passion, la perdition, et cette fois, elle ne se laissa pas ravir la délivrance, cambrant brusquement les reins sur les draps sous l'impulsion d'une décharge plus forte et meilleure que les autres. Elle força le feu tiède à s'attarder, quitte à laisser ses muscles contractés plus longtemps, et quand elle ne put plus, un lourd soupir franchit ses lèvres et alla s'échoir comme elle sur les draps, agitée encore ça et là de frissons de plaisir.

Par tous les deux, Maé...


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   Sam 24 Juin - 17:06



Sweet secret of mine

Would you please stay a little bit longer?
'Cause the moment we shared has been so good that I still whisper

ma langue s'attaque à sa gorge, son cou si sensible. je le sais, je ne le sais que trop bien, depuis deux ans maintenant. j'ai appris son corps, je sais comment la faire plier, comment lui tirer les plus délicieux des gémissements, et j'aime en profiter. je continue de caresser, d'embrasser son corps. mes lèvres glissent contre sa peau. bas. toujours plus bas. jusqu'à cueillir les plus parfaits de ses gémissements, juste . et il ne lui faut pas beaucoup de temps. pour se cambrer, pour laisser ses gémissements emplir la pièce, son corps tremblant entre mes mains. et je m'attarde, je la laisse savourer tout cet amas de sensation avant de me redresser, embrassant doucement son ventre, la laissant se remettre de ses émotions. par tous les dieux, maé... je souris, je viens déposer avec douceur mes lèvres contre les siennes, éloignant ses mèches folles de son visage. je laisse mes doigts effleurer sa peau abimée, posant ma paume contre sa joue pour approfondir le baiser. on a encore un léger problème. je murmure contre ses lèvres, venant presser mon bassin contre ses hanches. elle arrive toujours à me mettre dans des états dignes d'un adolescent de dix-sept ans. je geins faiblement, ne pouvant m'empêcher de me frotter doucement contre elle. j'ai besoin de soulager le feu qui brûle mes reins. tu parlais d'une douche avant ? je souffle doucement. ça fait longtemps. avec isobel à la maison, on a rarement l'occasion de laisser notre imagination débordée et on se contente de notre lit, mais la petite n'étant pas la, j'avoue qu'une douche à deux peut être très intéressante ... je viens attraper sa lèvre inférieure entre mes dents, mordillant doucement, mes doigts glissant sur sa peau.


by tris
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: sweet happiness | maé   

Revenir en haut Aller en bas
 
sweet happiness | maé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Identifiez le sweet spot
» Sweet home, AA, sauvé par Lapassade (Juillet 2009)
» Mai 2009 ( Sweet Iniesta)
» (Dept 71) Typique de la Borie, TF PP, sauvé par la soeur de SWEET (Janvier 2009)
» Sweet Paradise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie HJ :: Archives :: RPs-
Sauter vers: